10 Jun 2018

Philippe Pouletty | Truffle Capital

Photo Philippe Pouletty | Truffle Capital

Truffle Capital, une enseigne de gestion de fonds de placement au service de l'innovation

Philippe Pouletty (http://www.philippe-pouletty.com) est entré dans le secteur de la dermocosmétique courant 2011 en mettant en place Pilosciences. Cet établissement a été fermé courant 2015 de la même manière que Cytomics, un laboratoire se spécialisant dans l'élaboration de substances antimycosiques. Notée au NYSE (New York Stock Exchange), la compagnie Altimmune se focalise sur l'élaboration d’immunopotentialisateurs destinés aux produits contre les infections ainsi qu'aux vaccins. L'enseigne se joint au fonds d'investissement tenu par le chercheur en 2007 et fusionne ensuite avec Pharmathène US. Truffle Capital a notamment formé Neovacs courant 2003 dans le but de chercher des traitements contre les maladies auto-immunes. Soutenu par son côté prometteur, le centre de recherche s'avère coté en bourse courant 2010. Entre 2009 et 2010, Philippe Pouletty se trouve être l'administrateur par intérim de Theradiag. Associé à Truffle Capital depuis 2003, le centre de recherche expert en diagnostic s'avère introduit en bourse en 2012.

Introduction de l'ancien interne des hôpitaux de Paris dans le monde de l'entrepreneuriat

Cotée au Nasdaq depuis 1993, SangSat Inc. a été conçue par Philippe Pouletty grâce à différents brevets personnels. Cet établissement mis sur pied courant 1988 est un expert en transplantation d’organes. Spécialiste de la biotechnologie, Clonatec est une précurseure de cette branche sur le territoire français. L'enseigne a été formée par le médecin au commencement de son cursus professionnel de chercheur. Philippe Pouletty a édifié l'établissement spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en se basant sur des brevets personnels. Rebaptisé Conjuchem Inc., il entre en bourse au Canada en 2000.

Nominations et fonctions extra-professionnelles

Soutenu par ses travaux dans l'univers de la biologie moléculaire entrepris entre 1986 et 1988, Philippe Pouletty a eu l'opportunité d'être introduit dans la Stanford University Invention Hall of Fame. Par ailleurs, le médecin siège à la société française d’immunologie (SFI) dès1982. L'administrateur de Truffle Capital est vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009. Le médecin peut encourager nettement plus les jeunes pousses avant-gardistes grâce à son titre au sein de l’association européenne de biotechnologie. Entre 2001 et 2009, Philippe Pouletty a été directeur de l’association des businessmans français se focalisant sur la biotechnologie, France Biotech. Le businessman a été élu pour quatre mandats successifs en raison de sa véritable passion pour ce secteur.

Le fonds d'investissement Truffle Capital SAS est né courant 2001. Philippe Pouletty est principalement renommé au sein de l’univers de la recherche médicale en tant que cofondateur et directeur général de cet établissement. Pour raffermir l'organisation de la compagnie, le D.G choisit les membres du staff de managers et du CA (conseil d'administration). L'ancien interne supervise aussi le service R&D et la protection de la propriété intellectuelle. Œuvrant dans l'univers de la biotechnologie, Truffle Capital forme essentiellement des spins off de centres de recherche universitaires réputés au niveau mondial. L'homme d'affaires et ses experts créent la majeure partie des spins off épaulés par le fonds d’investissement. Auprès de Truffle Capital, Philippe Pouletty se charge entre autres de l'expertise et de la sélection des brevets intéressants des établissements soutenus. Ces projets s'avèrent choisis par rapport à leur nature innovante.