01 Jun 2018

Abilio Diniz, infatigable

Photo Abilio Diniz, infatigable

Abilio Diniz prend la tête du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire au printemps 2013. Depuis son départ du groupe GPA, l'homme d'affaires s'occupe de BRF et cherche de nouvelles opportunités d’investissement. La participation au capital de la filiale de Carrefour au Brésil est portée à douze pour cent mi-2015. De ce fait, l'homme d'affaires détient, via Peninsula, 2 sièges au CA. À presque 80 printemps, Abilio Diniz fait son retour dans le circuit de la distribution au Brésil, appuyé par un associé de premier plan.

La collaboration avec Casino, une aventure inachevée

Le désengagement de la Banque Brésilienne de Développement et le barrage du PDG de Casino provoquent l'échec du regroupement de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil. Abilio Diniz veut saisir la chance de devenir le numéro deux mondial du secteur de la grande distribution en réalisant la fusion du Grupo Pão de Açúcar avec la branche brésilienne de Carrefour au début de notre décennie. Abilio Diniz revend 1 Mi$ d’actions au groupe Casino. Le président directeur de général de Casino est censé prendre le contrôle du groupe Pão de Açúcar 7 ans plus tard.

La jeunesse d'Abilio Diniz

C'est afin de ne plus être un souffre-douleur qu'il s’est initié aux arts martiaux. Les enfants du quartier où il habite considèrent Abilio Diniz comme leur tête de turc dans sa jeunesse. Dans les années 50, le jeune homme est diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas dans sa ville natale. Abilio Diniz désire prolonger ses études en économie en Amérique du Nord.

La foi, Le sport et la famillesont importants pour Abilio Diniz, un homme de valeurs

Prônant le contentement et la motivation des collaborateurs dans les sociétés, le "capitalisme responsable" consiste en un courant créé aux États-Unis auquel appartient Abilio Diniz. Sous sa houlette, des salles de sport sont créées dans les hypermarchés GPA et des plans financés par le groupe incitant ses salariés à prendre part aux marathons sont mis en place. En effet, il est intimement convaincu des bienfaits du sport. Créateur du groupe d’Audax, destiné à repérer les jeunes potentiels, Abilio Diniz appartient par ailleurs au comité de consultation du club de football de Sao Paulo.

Selon le magazine "Forbes", la fortune d’Abilio Diniz est estimée à 3,7 milliards de dollars, ce qui en fait la dixième fortune du sous-continent brésilien. Sur le sous-continent brésilien, l’une des personnalités les plus influentes n'est autre que le chef d'entreprise. L'entrepreneur est l’un des stars les plus charismatiques de son pays. Avec pour objectifs d’améliorer la performance des services publics et de rendre concurrentielles les entreprises brésiliennes, la Chambre de Politique et de Performance et gestion accueille Abilio Diniz en 2011.

A la fin de la décennie 80, Abilio Diniz participe au Conseil Monétaire National en phase d’hyperinflation. Au début de la décennie 1990, en pleine crise, le le groupe de cet entrepreneur fait face à de graves complications financières. un groupe "d'extrême gauche" enlève Abilio Diniz durant de l'élection présidentielle de 1989. Libéré après une semaine de captivité, il restera affecté par cette événement.